Contenu en ligne adapté à l’âge : ce que cela signifie pour les parents

Rachel F. Rodgers, Ph. D.

Il peut être difficile pour les parents de déterminer si du contenu est approprié pour leur jeune. Même pour les spécialistes, la frontière peut être floue. Les règles de Meta sur le contenu montré aux jeunes reflètent la compréhension actuelle et les conseils des spécialistes concernant les expériences adaptées à l’âge.

Quelles sont les nouveautés?

Dans les prochaines semaines, Facebook et Instagram travailleront à restreindre plus de types de contenu que les jeunes voient. Ces changements concerneront des enjeux particulièrement préoccupants pour de nombreux parents, comme les troubles alimentaires, le suicide et l’automutilation et la violence explicite.

Autrement dit, les jeunes ne pourront plus trouver ni voir certains types de contenu, même s’il est partagé par une personne avec qui ils sont amis ou à laquelle ils sont abonnés. Ils ne pourront pas savoir que du contenu particulier leur est inaccessible. Par exemple, ils ne verront pas qu’un de leurs pairs a créé du contenu classé dans ces catégories.


Qu’est-ce qui a motivé ces décisions?

Ces nouvelles règles s’appuient sur trois grands principes directeurs :

  1. La reconnaissance des étapes du développement des jeunes et la volonté d’offrir des expériences adaptées à l’âge.
  2. Un engagement à faire preuve d’une plus grande prudence face au contenu de nature délicate qui pourrait marquer tout particulièrement les jeunes.
  3. L’importance d’encourager les jeunes à se renseigner sur des sujets de nature délicate auprès de sources appropriées ou de leurs parents.

L’adolescence est une période de changements. En plus de connaître des transformations physiques, les jeunes développent leurs habiletés sociales, leur intelligence émotionnelle et leurs capacités cognitives. Tout au long de l’adolescence, ils améliorent leur capacité à porter un jugement critique sur le contenu qu’ils voient et à saisir l’intention de ses créateurs. Ils développent également des compétences de régulation émotionnelle et vivent des situations relationnelles complexes, en plus de traverser la puberté. Ces changements surviennent de manière progressive pendant l’adolescence. Ainsi, leurs préférences, compétences et intérêts peuvent varier selon l’âge.

Il est important de réduire au minimum leur exposition à du contenu qui porte sur des sujets de nature délicate et qui, selon leur âge, pourrait ne pas leur convenir. De plus, les images suscitent parfois des réactions automatiques et émotives, et peuvent laisser une plus forte impression que les textes chez les jeunes. Il est donc particulièrement important pour eux d’aborder certains sujets avec une personne de confiance, comme leurs parents ou tuteurs.


Comment en parler avec mon jeune?

Expliquer pourquoi du contenu pourrait ne pas leur convenir :

Il est parfois important pour les jeunes de comprendre pourquoi ils ne peuvent pas voir certains contenus. Par exemple, expliquez-leur que certaines images risquent de les bouleverser. Ils pourraient vouloir se renseigner sur des sujets, mais il est préférable qu’ils se tournent alors vers des sources fiables ou leurs parents ou tuteurs, qui leur offriront un soutien.

Que se passe-t-il si leur contenu ou celui de leurs pairs est restreint?

Lorsque les règles entreront en vigueur, les jeunes pourraient ne plus voir le type de contenu qu’ils consultaient auparavant ou que leurs amis partageaient. Il peut s’agir d’un moment propice à la discussion. Par exemple, si le contenu d’un(e) ami(e) à propos d’une diète ne s’affiche plus, il pourrait s’agir d’un bon moment pour discuter d’habitudes alimentaires qui pourraient devenir problématiques. Les parents sont souvent les mieux placés pour reconnaître si leur jeune est aux prises avec un trouble alimentaire ou une mauvaise image corporelle.

Encouragez-les à demeurer critique face au contenu qu’ils peuvent toujours voir :

Les règles de Meta visent à limiter l’exposition des jeunes au contenu de nature délicate. Toutefois, les jeunes doivent tout de même utiliser les médias sociaux de manière avisée. Par exemple, ils pourraient voir du contenu lié au rétablissement d’une personne d’un trouble alimentaire, ce qui pourrait susciter des questions chez eux. Tenez une discussion avec eux afin de les guider.

  • Demandez-leur ce qu’ils pensent du rétablissement de leur ami(e).
  • Son apparence le ou la change-t-elle en tant que personne?

Meta met à jour ses règles concernant le contenu qui pourrait ne pas convenir aux jeunes. Ainsi, elle franchit une étape importante pour aider les jeunes à vivre des expériences adaptées à leur âge lorsqu’ils interagissent et expriment leur créativité sur les médias sociaux. À mesure que ces changements seront déployés, les parents peuvent saisir l’occasion de discuter de ces sujets délicats avec leur jeune.

Sujets connexes

Voulez-vous choisir un autre pays ou une autre région afin de voir du contenu qui correspond à votre lieu?
Modifier