L’importance de l’e-réputation de votre ado

Cyberbullying Research Center

Sameer Hinduja et Justin W. Patchin

La réputation est essentielle, que cela soit à l’école, au travail, au sein de la société et, de plus en plus, en ligne. On trouve sur les réseaux sociaux, le web et d’autres sites Internet une multitude de contenus qui donnent une image de vous et façonnent l’opinion et l’attitude que les autres ont à votre égard. Reflet de votre réputation en ligne, ce contenu est constitué de photos et de vidéos que vous (et d’autres personnes) avez importées, de commentaires que vous avez partagés, d’articles dans lesquels vous figurez, de déclarations que d’autres ont publiées à votre sujet, de pseudos que vous avez utilisés, et bien plus encore.

En tant qu’adultes, nous avons sans aucun doute saisi l’importance de se forger et de maintenir une bonne réputation. Et nos enfants ? Qu’un·e ado soit au collège ou au lycée, sa réputation en ligne doit faire partie de ses priorités. Elle affecte la façon dont il ou elle sera perçu·e par ses camarades, ses professeur·es, ses moniteur·ices et mentors, ainsi que les autres membres de sa communauté. On peut espérer qu’ils ou elles ont déjà réfléchi à cet aspect, car les personnes peuvent (et vont souvent) les juger en fonction de leur représentation en ligne. En effet, les décisions concernant l’admission à l’université, les bourses d’études, l’emploi ou d’autres opportunités clés peuvent dépendre de leur réputation en ligne, ou de ce que certain·es considèrent comme leur empreinte numérique.




Aider votre ado à gérer sa réputation en ligne

Vous devez discuter avec votre ado de l’importance de gérer correctement ses informations en ligne. Rappelez-lui que tout ce qu’il ou elle publie sur Internet pourra être consulté par d’autres personnes à l’avenir. Est-ce qu’il ou elle est à l’aise avec ça ? Encouragez votre ado à se poser cette question chaque fois que du contenu est publié.


Ensuite, prenez le temps de voir ce qui est déjà sur Internet à son sujet. Commencez par chercher son nom et prénom (voire son école ou ville) sur les principaux moteurs de recherche, ainsi que sur d’autres sites où il est possible de faire des recherches. Utilisez un nouvel onglet ou une nouvelle fenêtre « Privée » ou « Incognito » afin que les résultats de recherche ne soient pas spécialement sélectionnés pour vous en fonction de votre historique de navigation et de vos cookies. Si le contenu qui pose problème se trouve sur des comptes qui vous appartiennent ou qui lui appartiennent, encouragez-le·la à le supprimer. S’il est accessible sur un autre site ou profil sur lequel vous n’avez aucun contrôle, déterminez comment contacter la personne qui a créé, publié ou hébergé le contenu. Si vous n’avez pas de réponse, persévérez, contactez une société professionnelle de gestion de la réputation et/ou faites appel à un avocat. Vous pouvez aussi demander formellement à ce que du contenu obsolète ou des informations personnelles soient supprimés de certains résultats de recherche. Pour lutter contre les contenus problématiques, vous pouvez également aider votre ado à identifier des occasions de figurer dans des reportages et des chroniques sur Internet.

Gardez à l’esprit que d’autres personnes ont la possibilité de nuire à la réputation d’un·e ado en l’identifiant dans leurs photos ou publications (celles-ci peuvent alors apparaître dans les fils de réseaux sociaux ou dans les résultats de recherches lancées par d’autres avec le nom de votre enfant comme terme de recherche). Un·e ado peut toujours essayer de retirer l’identification ou de demander à la personne à l’origine de la publication de la retirer. Si cela ne fonctionne pas, demandez à votre ado de signaler la personne en question et de demander officiellement au réseau social de retirer le contenu.

Marque personnelle

Recherche1 a montré que les réseaux sociaux peuvent concourir à la réalisation d’objectifs professionnels importants, tels que la marque personnelle, l’auto-promotion et la gestion de l’impression. À ce titre, nous encourageons leur utilisation positive. Il est important que les jeunes s’efforcent d’accomplir de grandes choses à l’école et dans leur communauté (par exemple, en figurant sur le tableau d’honneur, en faisant du bénévolat, en participant à des activités extrascolaires, etc.), non seulement pour leur développement personnel, mais aussi pour que les autres soient témoins de leur travail, de leur intégrité et de leur sens civique lorsqu’ils ou elles les recherchent sur Internet.


De même, il peut être judicieux d’encourager (ou d’aider) votre ado à créer un site web personnel. Il ou elle peut y importer des preuves de réussite scolaire, sportive, professionnelle ou de bénévolat, des témoignages et des recommandations de tiers qui peuvent parler de lui ou d’elle en bien, ainsi que des photos et des vidéos pertinentes qui illustrent sa maturité, son caractère, ses aptitudes et sa gentillesse. Ceci est d’autant plus important si un·e ado a commis une erreur et a publié quelque chose d’inapproprié en ligne dans le passé. Si possible, il ou elle doit essayer de mettre en évidence et d’augmenter la quantité de contenu positif à son sujet sur Internet, ce qui peut minimiser la visibilité et l’impact du contenu négatif. Globalement, les ados doivent sans cesse réfléchir à la façon dont les publications les concernant peuvent leur être utiles, au lieu de leur nuire, lorsqu’ils ou elles envisagent leur présence en ligne. Parents, aidez votre ado à valoriser sa réputation en ligne pour saisir les opportunités qui se présentent à lui ou elle et optimisez ainsi ses chances de réussite.

Voulez-vous choisir un autre pays ou une région différente pour voir du contenu adapté à votre localisation ?
Modifier